Célébration du 8 mars à l’ENA

image_pdfimage_print

L’Amicale des Elèves de l’Ecole nationale d’Administration célèbre la journée internationale de la femme.

Bien que la journée du 8 mars trouve ses origines dans les luttes ouvrières, elle étend aujourd’hui ses tentacules partout dans le monde. Un monde, qui de jour en jour, témoigne des méfaits du système patriarcal, ou encore des traitements inégalitaires à l’encontre des Femmes ; ces femmes que d’aucuns caractérisent de sexe faible. Tromperies; moqueries ou supercheries; que de reléguer la femme au second plan !

Et pourtant! Et pourtant, malgré tous les regards discriminatoires, les remarques et considérations vexatoires, le monde n’a cessé de voir naître des femmes braves, dignes et valeureuses ! Nul besoin d’aller chercher loin, nul besoin de convoquer Clara Zetkin ou encore Simone de Beauvoir, car là non loin, se dessinent des figures emblématiques telles que Fatim Yamar Khouri Yaye Mbodj, Mariama Ba, Annette Mbaye Derneville, Viviane Bampassy Dosantos… Elles n’ont cessé de montrer qu’impossible n’est pas Femme, et que la Femme n’a de limites que celles qu’Elle s’impose. Le chemin a été balisé pour nous autres femmes, qu’en sera-t-il de celui des générations futures ? Il convient alors de faire le point sur les droits acquis, d’œuvrer pour leur consolidation et d’entrevoir des perspectives pour l’amélioration des conditions d’existence des femmes. C’est dans ce sillage que l’AMEENA a tenu à célébrer la journée du 8 mars, et s’est engagée aux côtés de ses dames pour l’équité du genre et l’égalité des chances.

Khady Waly Seck
Élève Cycle B
Section Trésor