Passation des marchés publics

Présentation et objectifs

Le système de passation des marchés publics est en pleine gestation à la suite de l’exercice d’évaluation CPAR, réalisé en 2003. Cet exercice avait débouché sur un plan d’action consensuel entre l’Etat et ses partenaires pour rendre le système de passation des marchés publics plus transparent et plus efficace. Pour assurer l’applicabilité, le Code des Obligations de l’Administration crée l’Autorité de Régulation des marchés publics (ARMP) sous la forme d’autorité administrative indépendante, administrée par un Conseil de Régulation composé des membres de l’Administration, du secteur privé et de la société civile. Il consacre une séparation des pouvoirs de régulation et de contrôle des marchés publics en conformité avec les directives UEMOA. Ainsi, à coté de l’ARMP existe l’autorité administrative chargée du contrôle à priori de la passation des marchés à savoir la Direction Centrale du Contrôle des marchés Publics (DCMP). Pour assurer une meilleure appropriation, l’ENA envisage en collaboration avec les services de la DCMP, d’organiser une formation pour les cellules de passation.

Objectifs de la formation

A la fin de la formation, les auditeurs auront les aptitudes nécessaires afin de :
Comprendre toutes les étapes de la passation des marchés ; Définir les principaux types de marchés et préparer les dossiers d’appels d’offres ;
Contribuer de façon efficace à la maitrise d’ouvrage pour la publication des besoins ;
Veiller au principe de libertés d’accès à la commande publique ;
Veiller à l’égalité de traitement des candidats ;

Durée

06 sessions de formation

Lieu

Laboratoire de langue
Ecole nationale d’Administration
Bd Dial DIOP x Lt Cl Pierre FAYE
BP 5209 Dakar – Fann
(SENEGAL)

Public

Agents des Cellules de passation des marchés des différents ministères, agences

En collaboration avec :

ARMP
DCMP
PCRBF