Note conceptuelle : cycle des grandes conférences des mercredis de l’ENA

Note conceptuelle : cycle des grandes conférences des mercredis de l'ENA

Cycle des grandes conférences des mercredis de l’ENA 

Depuis sa création, l’Ecole nationale d’Administration (ENA) s’est imposée progressivement comme le creuset pour la formation de notre élite au sein de l’administration et de la magistrature.

Le décret n° 92-16 14 du 20 novembre 1992 établit au niveau de l’évolution de l’Ecole une première rupture en consacrant d’une part, au sein de l’établissement à la place du Centre de Formation et de Perfectionnement administratif (CFPA), la mise en place d’un cycle B et, d’autre part, par l’adoption d’un ensemble de mesures visant à adapter la formation initiale à l’objectif de modernisation de l’Etat.

D’autres évolutions sont intervenues également avec notamment l’érection et l’autonomisation de la Division judiciaire en Centre de Formation judiciaire (CFJ).

Mais c’est surtout le contexte marqué, au plan national, par la nécessité de promouvoir l’émergence d’une nouvelle approche en matière de gestion publique fondée sur le management stratégique, l’externalisation et la contractualisation, la gestion axée sur les résultats et l’évaluation de la performance de l’administration, qui impose de nouveaux paradigmes.

Au niveau international, le monde est confronté à des enjeux nouveaux au plan économique, monétaire, sanitaire et sécuritaire qui militent pour une interaction plus soutenue, de différents paramètres ainsi que des réalités et contingences nouvelles qui entraînent de nouvelles formes de solidarité pour le développement.

Le décret n° 2011-1704 du 06 octobre 2011 qui porte création de l’Ecole nationale d’Administration et qui fixe ses règles d’organisation et de fonctionnement cherche à donner une nouvelle impulsion à la formation des élèves pour la hisser à la hauteur des enjeux auxquels les élites contemporaines sont confrontées. Pour l’exécution de ses missions, l’Ecole nationale d’Administration :
  1. dispense la formation initiale aux élèves des cycles A et B recrutés par concours directs ou professionnels et, éventuellement aux auditeurs étrangers. Elle vise à les doter des connaissances de base et des compétences requises pour occuper les emplois en vue desquels ils accèdent aux différents corps des cadres de l’Administration ;
  2. dispense la formation permanente aux cadres nationaux et étrangers des secteurs public, parapublic et privé en cours d’emploi. Ces auditeurs sont sélectionnés par le comité pédagogique compétent. La formation vise à les doter de connaissances et de compétences ciblées par leurs employeurs ;
  3. entreprend, dans le cadre de la recherche, des activités de recherche, d’études, de développement de programmes, de conseils, d’assistance aux structures, le cas échéant suite à des appels d’offres ainsi que des activités de production et de publication de bulletins, de manuels et d’ouvrages.
Il y a lieu de compléter le dispositif de formation par l’instauration de séries de Conférences axées sur les enjeux nationaux et internationaux du moment, afin de familiariser les sortants de l’Ecole, futurs cadres dans l’Administration, voire des employeurs du secteur privé avec les mécanismes liés à la prise de décision.
Les Conférences devraient pouvoir offrir, en dehors des connaissances acquises par le biais de la formation initiale et permanente, des supports nouveaux pour acquérir encore plus de connaissances en lien avec l’évolution du monde et de notre temps.
Les évolutions actuelles et à venir appellent nécessairement à reconsidérer l’approche en matière de management public car la gouvernance publique et les modes de gouvernance privées tendent de plus en plus à se rejoindre. Il nous faut réinventer le secteur public du futur qui est déjà là devant nous, avec des impératifs en matière de changement et des besoins accrus en matière de performance. Les résultats et les impacts attendus doivent être constamment arrimés à la sacralité des valeurs de transparence, d’éthique, d’intégrité et de responsabilité.
Le cycle des « Grandes Conférences » vise à promouvoir des thèmes portés par des identités remarquables qui peuvent restituer du point de vue de leur parcours de vie et surtout au plan professionnel un vécu exceptionnel qui donne la mesure de ce que fut notre administration, voire notre Etat. A la veille de notre indépendance et depuis notre accession à la souveraineté des hommes et des femmes se sont évertués, par leur compétence et leur engagement, à donner corps à notre Etat-Nation et ont participé à forger l’excellente réputation de notre administration centrale et territoriale. Il nous faut restituer cette mémoire, notamment institutionnelle, pour une meilleure compréhension des enjeux du moment.
Le cycle de Conférences va par conséquent, faire appel, parmi ces hommes et ces femmes, à certains d’entre eux qui offrent une certaine disponibilité et dont la notoriété fera écho à la résonance des thèmes et contribuera à impacter les consciences en devenir des élèves sortants de l’ENA.
Les mercredis de l’ENA ont une périodicité mensuelle et commencent en décembre 2023 jusqu’en Avril 2024 (pour cette première phase). La Conférence se tiendra (en principe) le premier mercredi de chaque mois (sauf cas de force majeure).
Les thèmes retenus, après échanges, entre la Direction générale et l’Amicale des Elèves sont :
    1. Parcours d’un grand Commis de l’Etat: la sacralité du travail, les valeurs à préserver, l’éthique, la déontologie et le professionnalisme. Intervenant : Monsieur Mamadou Moustapha TALL ;
    2. Le management et la gouvernance publics aujourd’hui : l’impératif d’un leadership au cœur de la transformation. Intervenant : Monsieur Abdou Karim GUEYE ;
    3. Le développement des Territoires : Rôle et Place de l’Acte 3 de la Décentralisation au Sénégal, les défis à relever. Intervenant : Monsieur Samba DIOP ;
    4. La question sécuritaire dans le Sahel : les enjeux pour le Sénégal. Intervenant : Général Mamadou SOW;
    5. La Gouvernance économique et financière au Sénégal: Rôle et place des Institutions et corps de contrôle. Intervenant : Monsieur Abdou Bame GUEYE ;

La liste n’est pas exhaustive et sera complétée au fur et à mesure que les contacts entrepris trouveront un heureux aboutissement qui tienne compte de la disponibilité des personnalités pressenties et de l’intitulé du thème à présenter.

La première Conférence se tiendra le mercredi 06 décembre 2023 à partir de 16 heures sur l’esplanade de l’ENA.
Durant les mois de Juin/Juillet 2024, à l’issue de la période des examens et de la proclamation des résultats, un groupe chargé de l’évaluation sera mis en place par la Direction générale de l’ENA, pour permettre d’apporter les corrections et les approfondissements nécessaires, au niveau des attentes, des objectifs recherchés du déroulement et de l’organisation des séquences.

Les résultats de l’évaluation seront pris en compte dans le cadre de l’organisation des Conférences prévues à partir de la rentrée prochaine 2024/2025 pour accompagner la nouvelle promotion de l’ENA (2024/2026).

3 Commentaires sur “Note conceptuelle : cycle des grandes conférences des mercredis de l’ENA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *